Pour le progrès énergétique

Archives mensuelles : mars 2014

Le test d’infiltrométrie sert à mesurer le niveau d’étanchéité à l’air d’un bâtiment mais aussi à visualiser et donc localiser les défauts.

 

???????????????????????????????

 

Ce test est réalisé :

  • A la mise hors d’eau/hors d’air du bâtiment (idéalement après la traversée des réseaux dans les parois extérieures) pour valider la mise en œuvre de l’enveloppe. A ce stade du chantier, les jonctions sont encore accessibles pour d’éventuelles corrections.= Test intermédiaire à mi-chantier.
  • À réception pour l’obtention d’un label BBC Effinergie ou RT 2012.= Test final de certification.

 

 

Un des aspects primordiaux de la performance énergétique de nos bâtiments réside dans le niveau d’étanchéité à l’air. Rendre un bâtiment étanche à l’air c’est :

  • Limiter les déperditions par flux convectifs (courant d’air) Une étanchéité à l’air médiocre dans un bâtiment basse consommation, c’est 20 à 40% de déperdition en plus.
  • Garantir l’efficacité des isolants : Une fente d’1 mm dans un pare vapeur de 1m² c’est diviser par 5 la performance thermique de l’isolant sur une même surface.
  • Garantir le fonctionnement des ventilations : L’air vicié est complètement remplacé par de l’air sain que si 100% de l’air passe par les grilles de ventilation (simple flux). Le rendement de l’échangeur n’est optimum que si 100% de l’air qui entre dans le bâtiment passe par l’échangeur et se réchauffe.

porte soufflante


zilten-porte-entree-logo-rt-2012

Formation sur le chantier lors d’un test en infiltrométrie pour sensibiliser chaque corps de métier sur les enjeux lié à l’étanchéité à l’air.

  • Cours sur les enjeux de la RT 2012
  • Cours sur les points sensibles d’une construction
  • Comment remédier aux fuites d’air constatées sur le chantier ( matériaux adaptés à la RT 2012 et étanché à l’air)
  • Solutions diverses pour colmater les fuites d’air et atteindre un bon résultat au test en infiltrométrie
  • Comment réussir une maison RT 2012 ( Bon choix des équipements et matériaux, bonne étanchéité à l’air…)

 

La sensibilisation : d’une durée d’environ trois heures, elle permet de comprendre pourquoi nous devons rendre nos bâtiments étanches.

DSC02068

Nous dispensons cette sensibilisation à l’équipe de maîtrise d’œuvre et d’ouvrage en début de chantier aux intervenants directement sur le chantier. L’idéal est de faire cette sensibilisation en début de chantier pour informer tous les artisans sur les techniques d’étanchéité à l’air.

Cette formation très pratique permet de bien comprendre pourquoi nous devons construire étanche et comment, concrètement nous mettons en œuvre les nouveaux produits d’étanchéité. (membrane, box étanche, bande adhésives…)

Programme : Spécificité Etanchéité à l’air des bâtiments.

– les différentes RT depuis le premier choc pétrolier en 1973;
– rappels de la RT2005;
– le Grenelle de l’environnement;
– le BBC Effinergie;
– la RT2012;
– Diaporama RT2012;
– Diaporama Perméabilité à l’air;
– Matériaux spécifiques à la perméabilité à l’air;
– Démonstration d’essai de perméabilité à l’air sur salle de cours OU chantier.

Test d'étanchéité à l'air intermédiaire en cours de chantier


btn1_on

La réglementation thermique RT 2012 est entrée en application pour tous les bâtiments, sans exception, depuis le 1er janvier 2013.

Ces normes de performance énergétique imposent de revoir les solutions constructives pour tout projet dont le permis de construire a été déposé à compter de cette date.

Ainsi dès les premiers plans, une étude thermique du projet doit être réalisée afin de déterminer les matériaux performants qui seront utilisés, les équipements en énergies renouvelables à installer, de choisir l’orientation du bâtiment…

Cette étude thermique servira à générer l’attestation de prise en compte de la RT 2012 qui doit être jointe au dépôt de permis de construire.

btn2_on

Une fois la mise hors d’air et hors d’eau du bâtiment des mesures au test d’infiltrométrie doivent être effectuées.

Puis à l’achèvement des travaux un nouveau test de perméabilité à l’air ou infiltrométrie sera réalisé afin d’obtenir l’attestation RT2012.

Cette dernière signifie que le bien est conforme à la RT 2012.

schemaL’attestation de fin de chantier ou attestation thermique est la dernière étape imposée par la réglementation thermique 2012.

En effet, son objectif est de valider que le propriétaire du nouveau bien a respecté toute la procédure mise en place par la RT 2012 et que la construction elle-même respecte les seuils imposés par la RT 2012 en matière de besoin bioclimatique, de consommation d’énergie primaire et de confort d’été.

bbio

Données : la superficie du bâtiment exprimée en surface hors œuvre nette réglementation thermique (SHON RT), la surface habitable (SHAB) ainsi que les valeurs Bbio, Cep et Tic qui doivent être inférieures aux valeurs Bbiomax, Cepmax et Tic dictées par la RT 2012.

Enfin l’expert vérifie l’adéquation entre l’étude thermique et le projet réalisé.

La déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux devra être accompagnée par cette attestation RT 2012.


SIMOTEST: Bureau d’étude thermique et Mesureur en infiltrométrie

ÉTUDE THERMIQUE RT2012 OBLIGATOIRE POUR LES PERMIS DE CONSTRUIRE DÉPOSES APRÈS LE 01/01/2013

RT-2012-remise-en-cause1

CHOISISSEZ SIMOTEST, UN BET REACTIF ET EFFICACE !!!

ob_d26b15326671e59f2f41bc00d98f72f3_pack

WWW.SIMOTEST.FR

06.79.98.88.55

Le but de la RT 2012 étant que les nouvelles constructions soient économes en énergie primaire, confortables (confort thermique et acoustique),  aient recours aux énergies renouvelables… et que leur consommation énergétique soit inférieure à 50 kwh/m²/an en moyenne.

  Pour l’établir le professionnel se base sur des données telles que : l’enveloppe thermique du futur bâtiment, ses matériaux, son exposition par rapport au soleil, ses équipements, sa surface, son type d’isolation. Cette analyse de la performance énergétique, effectuée grâce à un logiciel utilisant le moteur de calculs Th-BCE 2012, est imposée par la réglementation thermique 2012.

Logo-RT-2012-446x338Nous pourrons déterminer si votre construction respecte la règlementation thermique. Si l’objectif n’était pas atteint, nous proposons une série de variantes permettant de respecter la règlementation thermique.

Ainsi la meilleure combinaison de choix technico-économiques peut être établie pour atteindre vos objectifs de budget et de performances.

Au-delà de l’étude thermique, nous pouvons vous accompagner sur l’ensemble de votre projet sur les aspects thermiques et étanchéité à l’air, en phase conception (conseils, étude de variantes, préconisations des meilleurs équipements, calculs des ponts thermiques).


DSC02271

TEST EN INFILTROMETRIE SUR UNE MAISON RT 2012

SIMOTEST intervient sur toute la région  Alsacienne pour des expertises énergétiques ( études thermiques, tests d’étanchéité à l’air, Audit énergétique, DPE…)

2_rt2012


LOGO SIMOTEST

L’infiltrométrie appelée également test de perméabilité à l’air est une autre étape rendue obligatoire par la RT 2012, à l’achèvement des travaux.

infiltrometrie


SIMOTEST vous accompagne tout au long de vos projets de rénovation et de construction.

Nous sommes formé à la perméabilité à l’air des bâtiments et aux dernières innovations tels que les films respirants ou le pare vapeur, des matériaux utilisés afin d’obtenir une meilleure étanchéité à l’air de l’ouvrage.

Outre la réalisation de diagnostic de performance énergétique, les spécialistes SIMOTEST effectuent donc des tests de perméabilité à l’air et des études thermiques.

carte de visite 2

Pour toute attestation de conformité avec la réglementation thermique RT 2012, délivrée en fin de travaux, il est nécessaire d’effectuer un test de perméabilité à l’air ou infiltrométrie.

Ce test permet de mesurer l’étanchéité d’un bâtiment, de détecter d’éventuelles entrées d’air parasites causées par des défauts ou malfaçons dans la construction ou dans la pose d’isolants, d’huisseries…

ventilateur-retrotec-test-blowerdoor


SIMOTEST: Notre secteur d’intervention

LOGO SIMOTEST

http://www.simotest.fr

Nous intervenons sur le Grand Est de la France:

Et au niveau national pour les études thermiques et attestations RT 2012.

GrandEst

En Franche-comté:

  • Belfort
  • Lure
  • Héricourt
  • Vesoul
  • Montbéliard
  • Besançon
  • Dole
  • Baume les dames
  • Valdahon
  • Lons le Saunier
  • Pontarlier
  • Morteau
  • Maiche

En Lorraine:

  • Nancy
  • Toul
  • Metz
  • Pont à Mousson
  • Saint-avold
  • Thionville
  • Yutz
  • Verdun
  • Bar le Duc
  • Commercy
  • Epinal
  • Neufchâteau
  • Remiremont
  • Saint-nabord
  • Saint-dié
  • Sarreguemines

En Alsace:

  • Mulhouse
  • Colmar
  • Strasbourg
  • Cernay
  • Guebwiller
  • Illzach

En Bourgogne:

  • Dijon
  • Pouilly en Auxois
  • Chenoze

En Champagne-ardenne:

  • Chaumont
  • Langres
  • Saint-dizier
  • Vitry le François


DSC02132Ce test est une obligation légale depuis le 1er janvier 2013 pour toute construction neuve (habitat individuel ou collectif) Il est obligatoire pour obtenir l’attestation de conformité avec la Règlementation Thermique RT2012 qui est délivrée en fin de travaux.

Le test d’infiltrométrie consiste en une mesure de la perméabilité à l’air d’un bien immobilier. Cette mesure est réalisée à l’aide d’une porte soufflante qui vent se substituer le temps du test à une porte donnant sur une zone non chauffée. La valeur obtenue à la suite des différentes mesures est appelée perméabilité à l’air. L’infiltrométrie détermine si d’éventuelles entrées d’air parasites génèrent des pertes thermiques.

Les conditions de réalisation du test ainsi que la présentation du rapport de test sont définies par la norme NF EN 13829 et de son guide d’application GA P50-784.

En conséquence de l’application de la RT2012 toute maison individuelle obtenant un permis de construire à partir du 1er janvier 2013 devra faire l’objet de ce test. La mesure finale devra être inférieure à la valeur de 0,6 m3/h/m² de surface déperditive hors plancher bas.

SIMOTEST est qualifié pour effectuer un test d’infiltrométrie  et la rédaction d’un rapport de qualité répondant aux exigences de la réglementation. Les zones de fuites d’air parasites sont définies, pour orienter des travaux d’amélioration.

L’infiltrométrie ou test de perméabilité à l’air vise à révéler les failles structurelles du bâtiment ou celles dues à une mauvaise conception.

La réalisation de ce test en fin de chantier, par un opérateur professionnel certifié, est une obligation de la réglementation thermique 2012 qui impose un coefficient de perméabilité, appelé Q4Pa-surf, à ne pas dépasser.

Le principe du test aussi appelé test de la porte soufflante ou blower door test (en anglais) est de créer, grâce à ce matériel, une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment afin de quantifier le débit de fuite d’air, puis de détecter l’emplacement de ces écoulements aérauliques parasites.

Ce test d’infiltrométrie peut servir à l’obtention du label Effinergie+ qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction.

Le test d’étanchéité

L’objectif de ce test est de mesurer le flux d’air non maîtrisé d’un espace chaud à un espace froid.

MAISON Ossature bois

 

  • Nous obturons les sorties d’air du système de ventilation (VMC simple flux) + les entrées d’air des menuiseries  (Flux maîtrisé).
  • Les ouvertures sur l’extérieur (fenêtres, portes..) sont fermées, à l’intérieur les portes restent ouvertes.
  • Chaudières,  inserts, VMC ou tout autre appareil laissant libre la circulation de l’air est éteint.
  • A l’aide d’un ventilateur, nous mettons le bâtiment en pression ou en dépression à différents paliers.
  • Puis nous calculons le résultat :
    n50 : Taux de renouvellement d’air sous 50Pa (Valeur Européenne)
    Q4Pa-Surf : Perméabilité à l’air sous 4Pa (Valeur Française)
  • Cette valeur est ensuite comparée à l’objectif :
    n50 < 0.6 pour une maison Passivhauss

 

En France, le résultat du Q4 Pa-surf (valeur de la perméabilité à l’air) doit respecter la valeur cible.

index

TEST INTERMÉDIAIRE MI-CHANTIER

Dans le cadre d’une construction neuve, un test de perméabilité à l’air est facultativement à effectuer en cours de chantier, lorsque le bâtiment est hors d’eau et hors d’air.

Avant la pose du placo et après celle de l’isolant ce test permet de faire un point sur la construction, de valider les choix techniques, de vérifier les valeurs de perméabilité d’un bâtiment, la qualité de l’enveloppe et d’identifier les principaux points de fuite d’air.

A ce stade les corrections à réaliser engendreront logiquement un coût moins important que si elles devaient l’être à l’achèvement des travaux.

TEST FINAL DE CERTIFICATION BBC OU RT 2012

Ce test d’étanchéité à l’air à la livraison du bâtiment est obligatoire pour toute nouvelle construction dont le permis de construire a été délivré à partir du 1er janvier 2013.

En effet, ce test final sert à mesurer la perméabilité à l’air dont les seuils à ne pas dépasser sont fixés par la réglementation thermique 2012.

Dans le cas où les résultats de ce test ne seraient pas acceptables l’attestation RT 2012 ne serait pas délivrée au propriétaire.