Pour le progrès énergétique

Archives de Catégorie: Performance énergétique

economie_reference

Les avantages d’une bonne étanchéité à l’air

La réduction des besoins énergétiques
(un bâtiment étanche à l’air consommera environ 20% de moins d’énergie).
L’augmentation de la durée de vie du bâtiment
L’insonorisation améliorée entre l’intérieur et l’extérieur
Un meilleur confort de vie
L’amélioration de la qualité de l’air intérieur
Un frein au développement d’incendie

Assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour un bâtiment passe par la maîtrise des flux d’air circulant par les orifices volontaires et par la limitation des flux incontrôlés.

L’objectif de cette étude est de réduire toutes les sources d’inconfort, de gaspillage d’énergie.

Mesure de l’étanchéité à l’air des bâtiments

L’analyse de l’étanchéité à l’air se réalise par l’utilisation d’une porte soufflante et d’une caméra à image infrarouge dans le but de quantifier et de localiser les entrées d’air parasites qui entrainent un inconfort et un surcoût de chauffage de 15 à 30 %.

Le test d’infiltrométrie fait partie de l’évaluation énergétique. C’est un test instrumenté qui permet de vérifier l’étanchéité de la maison, de savoir la quantité d’air parasite qui entre et où se situent les fuites afin de les calfeutrer. En scellant les fuites d’air indésirables, vous augmenterez votre confort et vous réduirez votre consommation d’énergie.

Les maisons moyennes perdent environ 25% de leur chaleur par les fuites d’air parasites disséminées un peu partout dans la maison. La mesure peut aussi prévenir de graves pathologies constructives de condensations provenant de transferts aérauliques d’humidité. C’est un critère qualitatif pour l’obtention des labels BBC Effinergie et maison passive.

La recherche des infiltrations d’air s’effectue, lorsque le bâtiment est en pression ou en dépression, avec l’aide d’une caméra infrarouge ou par fumigène.

UNE BONNE ÉTANCHÉITÉ = UN BÂTIMENT BIEN PROTÉGÉ

Jusqu’à 30 % d’économie d’énergie en isolant votre toiture.

SIMOTEST fait du conseil en performance énergétique.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter:

contact@simotest.fr

06.79.98.88.55

www.simotest.fr

Les objectifs de nos diagnostics énergétiques

Rénovation (avant travaux)

• Repérer infiltrations parasites
• Aide à la décision de travaux
• Réduire les consommations d’énergie
• Traiter le déplacement des matières allergènes dans le bâtiment.

Rénovation (après travaux)

• Confirmation de la bonne mise en œuvre
• Vérifier le bon transfert thermique
• Qualifier le coefficient de perméabilité à l’air

Neuf

• Contrôles qualitatifs pour la délivrance des Labels BBC Effinergie, Minergie et Maison Passive
• Confirmation de la bonne mise en œuvre
• Vérifier le bon transfert thermique
• Qualifier le coefficient de perméabilité à l’air

Pour les constructeurs (bois, traditionnel, et autres)

• Contrôle de la bonne mise en œuvre en Hors d’eau Hors d’air
• Traitement des infiltrations parasites
• Contrôle après le second œuvre
• Remise d’un rapport d’infiltromètrie (RT 2005, BBC effinergie, Minergie, Passiv haus)
• Conseils pour une bonne mise en œuvre
• Garantie de qualité de réalisation de l’enveloppe
• Accompagnement et formation sur la mise en œuvre

LES PERTES DE CHALEURS DE VOTRE HABITATION

Les déperditions thermiques du bâtiment

L'isolation d'une maison

11 - Schéma des déperditions thermiques du bâti

un-comble-economique

Publicités

contrat-performance-energetique

Q4E

Qu’est ce que la classe énergie ?

La classe énergie est une note allant de « A » à « G « . La note « A » indique que le bien a une excellente performance énergétique, c’est-à-dire qu’il est parfaitement isolé et qu’il consommera peu d’énergie pour être chauffé (maison basse consommation bbc).

Au contraire, un DPE E ou un DPE F  indique que le bien est mal isolé et que vous devrez surement engager des frais de rénovation pour isoler la toiture, les fenêtres ou les murs ou changer la chaudière.

La classe énergie vous permet par conséquent d’anticiper et de connaitre le montant de vos consommations futures d’énergie et donc de vos factures.

 dpe-moyenne-E

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie est le résumé du diagnostic énergétique destiné au futur aquéreur ou loueur d’un bien en présentant la classe énergie et l’étiquette GES. Elle facilite la lecture du DPE d’un bien immobilier avec :

  • une classe énergie calculée en kWh EP/m² an pour le chauffage, l’eau chaude et la climatisation
  • une étiquette GES concernant l’estimation des émissions de gaz à effet de serre en kg éq/CO2/m² an.

Depuis le 1er avril 2013, le Diagnostic Performance Energetique est calculé avec 2 fois plus de points de contrôle (il y a désormais 60 points de contrôles). Il se calcule également avec les relevés de consommation énergétique du bien. Le temps passé sur le bien est donc bien plus long qu’avant.

Une fois le diagnostic passé, chaque rapport de performance énergétique est enregistré auprès de l’ADEME avec un numéro qui lui est propre et qui fige les informations. Si le propriétaire ne fournit pas les relevés obligatoires le diagnostiqueur remettra un « DPE blanc ». Si les relevés nous parviennent après notre intervention, nous serons dans l’obligation d’obtenir un nouveau numéro avec une nouvelle prestation complète de diagnostic performance énergétique.

Textes Officiels

– Arrêtés du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, JO du 25 mai 2006

– Arrêtés du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, JO du 27 octobre 2010.

Maîtriser la performance énergétique de l’habitat

Aujourd’hui, un logement doit répondre aux critères techniques permettant d’obtenir un bon niveau de performance énergétique. Les choix constructifs et d’équipements doivent assurer un résultat optimal en termes de maîtrise de l’énergie.

La mise en œuvre du Grenelle de l’environnement a conduit le secteur du bâtiment à une évolution très rapide sur le thème de la performance énergétique. L’enjeu a été de passer des bâtiments actuels de très haute performance énergétique à des objectifs de bâtiments basse consommation (BBC).

performance_energetique

LE SERVICE SIMOTEST

Avec le pack sérénité, plus de doute, vous êtes entre les mains de professionnels.

1/ Une étude thermique réglementaire RT2012

– Vous nous faîtes parvenir les plans et le descriptif du projet (composition des parois, équipements de chauffage, ventilation etc.)

– Nous réalisons l’étude thermique de votre habitation et vous confirmons les consommations de votre future maison (si besoin nous vous proposons des solutions pour être conforme à la réglementation)

2/ Deux tests d’infiltrométrie sont réalisés

Test en phase chantier dit test intermédiaire (méthode B)

Ce test est réalisé en phase clos couvert, isolation et étanchéité à l’air réalisées. Il permet de mesurer le niveau d’étanchéité à l’air obtenu mais surtout de rechercher et corriger les fuites d’air.

La maîtrise de la perméabilité à l’air de l’enveloppe implique une attention particulière lors de la phase chantier. Concernant les points sensibles rencontrés sur le terrain, nous pouvons citer : les menuiseries, éléments traversant les parois ou les sols, les trappes de visite ou d’accès, les appareillages électriques (prises de courant, interrupteurs, tableau électrique)… Ce test, dit test intermédiaire, permet de faire corriger les défauts constatés, en phase chantier.

Test en phase livraison dit test final (méthode A)

Ce test d’étanchéité à l’air « final » est réalisé lorsque le bâtiment est réceptionné et en condition d’utilisation. L’objectif du test final est de valider le respect des objectifs de performance.

Les niveaux de perméabilité exigés dans le neuf (RT2012) en maison individuelle (inf. ou égal 0,6 m3/h.m² sous 4 Pascals)

Attention, en test final, dans le cas d’un résultat ne répondant pas à la réglementation thermique 2012, des travaux devrons être entrepris pour paliers à ou aux problèmes d’étanchéités. Un nouveau test d’infiltrométrie devra donc être réalisé (prix en sus). Le test final doit, impérativement répondre aux exigences de la RT2012.

3/ DPE neuf – obligatoire

C’est l’étiquette énergétique du bien après sa construction.

4/ Attestation à l’achèvement des travaux – RT2012

Une fois les travaux terminés, vous devrez une nouvelle fois prouver la prise en compte de la RT 2012 en ajoutant au dossier de la déclaration d’achèvement des travaux une attestation finale prenant en compte tout ce qui a été effectivement prévu dans la construction.

Comment produire l’attestation ?

Vous devez fournir à la personne autorisée les informations nécessaires à la réalisation de l’attestation :

  • Votre nom, prénom, adresse
  • Le numéro du permis de construire, les références cadastrales et l’adresse du bâtiment
  • L’étude thermique finale et définitive réalisée par votre bureau d’études thermiques
  • Les documents justifiant la pose d’isolant sur les murs extérieurs
  • rapport de mesure de perméabilité

arton418


Avec la création du Label Effinergie +, l’avenir du neuf est plus que jamais à la performance énergétique.

L’objectif est de garantir la qualité thermique globale du bâtiment construit

 bbc

En France, c’est le secteur du bâtiment qui consomme le plus d’énergie, davantage que les transports et que l’industrie. Enjeux environnementaux, épuisement des ressources naturelles, augmentation du prix de l’énergie…

Le contexte veut que la performance énergétique des bâtiments soit devenue un critère décisif.

logo-label-effinergie+Pour anticiper et guider la rédaction de la future RT 2020, Effinergie travaille à la définition de nouveaux référentiels qui font monter d’un cran les exigences (40 Kwhep/m2/an). En effet, la principale nouveauté du label Effinergie + réside dans une évaluation obligatoire des consommations énergétiques mobilières et des autres usages de l’énergie, mais aussi dans la mise en place de compteurs de consommation liés aux prises électriques.

Au 1er janvier 2013, RT oblige, toute nouvelle construction sera estampillée BBC. Depuis 2007, le nombres de demandes de Labellisation BBC-Effinergie n’a cessé d’augmenter. En plus d’alléger la facture énergétique des ménages, ce label permet d’obtenir des avantages financiers et fiscaux        ( PTZ +, Scellier…)

 Label-BBC-187x120

En septembre 2009, le label BBC-EFFINERGIE Rénovation a été lancé à son tour. Il existe plus de 31 millions de logements en France, dont plus des deux tiers ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique. Le Label BBC-Effinergie rénovation est dédié à ces biens anciens souvent très énergivores. Il fixe un niveau de consommation énergétique à 80 Kwhep/m2/an, une consommation modulée selon la zone climatique et l’altitude.


bbc rt2012

Au 1er janvier 2013, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) entrera en vigueur dans le secteur résidentielle. A cette date, tout nouveau bâtiment devra se conformer aux obligations qui y sont décrites.

 

Celles-ci reposent notamment sur trois coefficients:

  1. le Bbiomax, qui fixe une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti.

  2. le Cepmax, qui fixe la consommation maximale d’énergie primaire à 50 Kwh/m2 par an en moyenne en fonction de la zone géographique pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage.

  3. la Tic (température intérieure conventionnelle) qui impose des règles de confort d’été (protections solaires, terrasses végétalisées…)

schema-rt2012_res440

Le label BBC-Effinergie atteste que le bâtiment respecte les niveaux de performance voulus et ouvre droit aux avantages fiscaux (Scellier, PTZ +).

Il est délivré par trois organismes accrédités: Promotelec (Label Performance), Céquami (certification NF Maison individuelle), Cerqual (certification Qualitel).

organismes_certificateurs

  • Le Label HPE (Haute Performance Énergétique) correspond à une consommation plus performante de 10 % par rapport à la RT 2005.
  • Le Label THPE (Très Haute Performance Énergétique) correspond à une consommation plus performante de 20 % par rapport à la RT 2005.
  • Le Label HPE Enr (énergie renouvelable) ajoute soit l’utilisation de la Biomasse ou énergie renouvelables. (Poêle à bois, PAC…)

GrDF_labels-performance-energetique

  • 90 % c’est la part des foyers qui accordent de l’importance à l’efficacité énergétique

label-THP

 

 

RT 2012

 

Depuis le 1er Janvier 2013, vous êtes confrontés à la RT 2012 comme tous vos confrères des métiers du Bâtiment. Cette nouvelle réglementation a pour objectif de réduire les consommations énergétiques des nouvelles constructions et ainsi réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

 

Des exigences de résultats comme le Bbio, la Cep et la Tic ont été introduites dans cette RT.

 

 

Les exigences réglementaires concernant l’étanchéité à l’air

La RT 2012 soulève la problématique majeure de l’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâti. C’est sur ce point, qu’il faut prioritairement vous focaliser.

Il est impératif de supprimer toutes les fuites d’air parasites responsables de déperditions thermiques. L’article 17 de l’arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performances énergétiques définit l’objectif à atteindre.

 

Ce qui change réellement pour vous : l’obligation de résultat

Pour pouvoir bénéficier de l’attestation finale de prise en compte de la RT 2012, il faudra systématiquement fournir un rapport d’étude thermique complété par un test d’étanchéité à l’air concluant (test Blower Door). Les mesures réalisées lors de ce test permettent d’évaluer la perméabilité à l’air du bâtiment.

 

La répartition des sources de déperdition dans un bâtiment

schema2-rt2012_res440

Système de mesure de l’étanchéité = évaluer les performances d’étanchéité d’un bâtiment

 

illustration etancheite

Le test de la porte soufflante ou test « Blower Door » consiste à mettre un bâtiment en dépression/surpression à hauteur de 50 Pa à l’aide d’un ventilateur (en conformité avec l’EN 13829). Cette opération a pour but de simuler la pression exercée par un vent de 32 km/h sur la façade.

L’utilisation d’une machine à fumée permet quant à elle d’identifier précisément l’emplacement des fuites d’air dans le bâti.

 

L’association Effinergie peaufine son nouveau référentiel, le Label BBC Effinergie + qui devrait notamment introduire l’évaluation obligatoire des consommations des appareils électroménagers et la mise en place de compteurs aux prises électriques.

 

Label Bâtiment Biosourcé

Le bois et ses dérivés, la paille, le chanvre, mais aussi la plume ou encore la laine de mouton, peuvent entrer dans la construction des bâtiments.

Ces biomatériaux naturels et recyclables contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 


Les bâtiments « VERT » se vendent plus vite et plus cher ( conclusions d’une étude menée par CERQUAL).

bbc_avantages_votre_logementEn 2013, les logements devront satisfaire à des conditions de performance énergétique

  •  82 % c’est le taux de Français prêts à payer plus cher pour investir dans un logement économe en énergie.
    • 9 % c’est l’avantage financier possible à la revente d’un logement BBC par rapport à un logement du même type non labellisé.

Le BBC va vers un nouveau choix de consommation.

 

Une étude sur le concept de valeur verte de l’immobilier, nous montre que cela permet une valorisation économique et financière. Il s’agit de la plus-value financière générée par un bien immobilier durable, respectant l’environnement et économe en énergie.

 

Aujourd’hui, l’évaluation de la qualité environnementale des bâtiments s’appuie sur des outils objectifs comme les certifications énergétiques et environnementales ( démarches HQE, DPE…)

 

Les immeubles bien situés, bien desservis et éco-performants vont donc avoir une valeur plus élevée sur le marché.

 

Les appartements éco-certifiés de type BBC gagent entre 3 et 9 % de plus-value par rapport aux logements non labellisés et les maisons neuves de 7 à 18 % en plus.

  • Les logements se vendent et se louent mieux et rapidement
  • Transactions plus rapides
  • Sauvegarde le patrimoine

 

PTZ +  = PRET A TAUX ZERO

Le PTZ + destiné à financer l’acquisition ou la construction d’une résidence principale en première accession. La loi instaure de nouvelles conditions d’éligibilité. Le PTZ + est désormais octroyé sous conditions de ressources en fonction de zones géographiques et il ne peut dépasser 43 500 €.

 

D’ici 2020, tous les nouveaux bâtiments neufs seront conçus selon des normes permettant de réduire drastiquement leur consommation d’énergie.
Les bâtiments seront BEPOS, ce qui signifie qu’ils produiront plus d’énergie qu’ils n’en consommeront.

SIMOTEST est à votre disposition pour vous conseiller et vous orienter sur les meilleurs choix pour réaliser une bonne étanchéité à l’air.

 

NOTRE OBJECTIF : Vous apprendre les principes et les enjeux de l’étanchéité à l’air

 

– Les techniques pour éviter les fuites d’air.

– Les principales sources de fuites d’air à surveiller et à contrôler.

– Les techniques correctrices pour colmater les fuites.

– Les matériaux adaptés pour rendre étanche à l’air un bâtiment.

 

Assurer l’étanchéité à l’air lors du passage des réseaux

Traversée de membra

Utiliser l’adhésif sicrall Siga pour recouvrement des parois et membranes vous assure la parfaite étanchéité à l’air de votre bâti. Il convient particulièrement au collage durablement étanche à l’air de recouvrements de feuilles pare-vapeur à l’intérieur. Vous pouvez retrouver ce dernier en deux tailles différentes : 60 et 170 (mm)

 adhesif-sicrall-pour-recouvrement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour un bâtiment, c’est être capable de maîtriser les flux d’air et limiter les flux incontrôlés, qui peuvent  être source de pathologies, d’inconfort, et de gaspillage d’énergie.


  COMMENT RENDRE ETANCHE A L’AIR UN BATIMENT

 

Identifier l’origine des infiltrations

Il est nécessaire de comprendre l’origine des infiltrations parasites pour améliorer l’étanchéité.

étanchéité à l'air dans un bâtiment

 

 

 

 

 

 

 

1 :   Liaison entre le sol et la dalle ou le plancher

2 :   Liaison entre menuiserie et murs

3 :   Passages de tuyauterie, gaines et conduit
de cheminée dans une paroi

  4 :   Trappes d’accès au comble

  5 :   Liaison des membranes

  6 :   Liaison entre toiture et murs

 

Étude des points critiques avant la mise en œuvre des éléments avec plan de détail et descriptif de mise en œuvre

Les clés de l’étanchéité à l’air, les matériaux à utiliser :

–          Adhésif adapté

–          Membranes performantes (frein vapeur, pare vapeur)

–          Panneaux de contreventement en rainure languette et adhésif

–          Accessoires en fonction des applications (jonction de menuiserie et passage de gaines…)

 

A éviter à tout prix :

–          Les mousses expansives

–          Mastique en cartouche

–          Adhésif inadapté….

 

etancheite-4

 

 

 486x365xIMAGE_20120523_17695637-644x365.jpg.pagespeed.ic.KiSralMlaJ

Il est important d’intégrer la préoccupation de l’étanchéité à l’air à l’occasion de travaux de rénovation ou, pour du neuf, dès la phase de conception du bâti et de sensibiliser les maîtres d’œuvre et les artisans et entreprises à ce problème.

Les professionnels peuvent s’appuyer sur de nombreux produits et systèmes pour assurer une excellente maîtrise de l’étanchéité (pare-vapeur, joints, adhésifs spécifiques). Il faut ensuite que les divers corps de métier s’adaptent à cette exigence du bâtiment.

Une excellente étanchéité est un point incontournable pour des bâtiments à très faible consommation d’énergie correspondant aux labels Effinergie, PassivHaus et Minergie-P.
Les fuites sont généralement diffuses mais il en suffit de peu pour dégrader considérablement les performances énergétiques du bâti.

POURQUOI RENDRE ETANCHE A L’AIR UN LOGEMENT

Une parfaite herméticité de l’enveloppe du bâtiment est indispensable pour la réalisation d’une construction basse consommation voire passive. Sans une parfaite étanchéité à l’air, ni l’isolation, ni la ventilation ne peuvent-être réellement efficaces.

 

En effet les systèmes de VMC Double Flux actuels sont capables de maîtriser les flux d’air pour apporter un air neuf filtré et donc plus sain, nécessaire aux occupants. Cependant, pour qu’un tel système fonctionne correctement et soit performant, il est nécessaire d’atteindre de bons niveaux d’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques (d’où l’utilisation de gaines rigides) et de l’enveloppe du bâtiment.

L’enveloppe étanche à l’air joue un rôle essentiel pour limiter les déperditions d’énergie et permet de réduire les factures de chauffage (gain de 16 à 20 kWhep/m²/an). Les 6 principaux enjeux de l’étanchéité  à l’air sont :

  • L’hygiène et la santé : la qualité de l’air intérieur

  • Le confort thermique des occupants : plus un bâtiment est isolé, plus les pertes thermiques dues aux fuites d’air représentent une part importante des besoins.

  • Le confort acoustique des occupants : toute fuite d’air représente également une zone privilégiée de transmission sonore.

  • La facture énergétique : la perméabilité à l’air limite le gaspillage d’énergie

  • La conservation du bâtiment : éviter les condensations et les moisissures responsables de dégradations prématurées du bâtiment

  • La sécurité des personnes : elle permet d’avoir à disposition un local confiné en cas de pollution atmosphérique accidentelle

La maîtrise de la perméabilité à l’air dans un bâtiment permet de limiter le gaspillage d’énergie, d’assurer une bonne qualité de l’air intérieur et d’éviter les condensations et les moisissures responsables de dégradations prématurées du bâti.
Dans un bâtiment, les défauts d’étanchéité se traduisent par des infiltrations d’air parasites qui ont un impact en terme de déperditions de chaleur, de confort thermique, de santé et d’efficacité du système de ventilation.

membrane-etancheite-air-combles-amenageables-maison-bbc-rt2012

ZPB11 Maconnerie Ursa

Opt-air-solutionsynthese-solution-Opt-air-etancheite-air


Les certificats d’économie d’énergie permettent aux particuliers de valoriser financièrement leurs travaux de rénovation.

 

 

SIMOTEST vous accompagne dans vos projets de travaux

Processus-Audit

FAITES-VOUS REMBOURSER UNE PARTIE DE VOS TRAVAUX

 

 

www.primesenergie.fr

 

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) est accessible à tous et s’applique à un large panel de travaux dans les domaines de l’isolation, du système de chauffage et des énergies renouvelables.

 

L’objectif: vous inciter à réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre logement.

 

Calcul de votre prime: il dépend de l’importance des économies d’énergie que votre chantier vous permettra de réaliser.

Travaux les plus courants: la prime énergie correspond à environ 3% du coût induit par le changement de fenêtre; à 15% pour l’installation d’une chaudière à condensation et à 25% du montant d’un chantier d’isolation (murs et combles).

Procédure: effectuez votre demande afin de faire réaliser vos travaux par un artisan et laissez-vous guider. La prime est versée sur présentation de la facture finale.

Fréquence: à chaque chantier éligible peut correspondre une prime énergie.

 ScreenHunter_143-May.-14-08.04-567x263