Pour le progrès énergétique

Archives de Tag: Loi Scellier

Avec la création du Label Effinergie +, l’avenir du neuf est plus que jamais à la performance énergétique.

L’objectif est de garantir la qualité thermique globale du bâtiment construit

 bbc

En France, c’est le secteur du bâtiment qui consomme le plus d’énergie, davantage que les transports et que l’industrie. Enjeux environnementaux, épuisement des ressources naturelles, augmentation du prix de l’énergie…

Le contexte veut que la performance énergétique des bâtiments soit devenue un critère décisif.

logo-label-effinergie+Pour anticiper et guider la rédaction de la future RT 2020, Effinergie travaille à la définition de nouveaux référentiels qui font monter d’un cran les exigences (40 Kwhep/m2/an). En effet, la principale nouveauté du label Effinergie + réside dans une évaluation obligatoire des consommations énergétiques mobilières et des autres usages de l’énergie, mais aussi dans la mise en place de compteurs de consommation liés aux prises électriques.

Au 1er janvier 2013, RT oblige, toute nouvelle construction sera estampillée BBC. Depuis 2007, le nombres de demandes de Labellisation BBC-Effinergie n’a cessé d’augmenter. En plus d’alléger la facture énergétique des ménages, ce label permet d’obtenir des avantages financiers et fiscaux        ( PTZ +, Scellier…)

 Label-BBC-187x120

En septembre 2009, le label BBC-EFFINERGIE Rénovation a été lancé à son tour. Il existe plus de 31 millions de logements en France, dont plus des deux tiers ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique. Le Label BBC-Effinergie rénovation est dédié à ces biens anciens souvent très énergivores. Il fixe un niveau de consommation énergétique à 80 Kwhep/m2/an, une consommation modulée selon la zone climatique et l’altitude.

Publicités

Le label BBC n’a pas attendu de devenir la norme de toute nouvelle construction pour rencontrer son public.

batiment-basse-consommation-petit-300x300

Réglementation thermique oblige, à partir du 1er janvier 2013, toute nouvelle construction résidentielle sera obligatoirement basse consommation. ( BBC )

 

Cela signifie que tout programme immobilier neuf devra répondre aux exigences énergétiques du Label Effinergie. = logements construits selon un cahier des charges bien précis (isolation, ventilation du bien).

 

Selon les régions, entre 40 et 65 KWh/m2 d’énergie par an pour le chauffage, l’eau chaude, l’éclairage, la ventilation et la climatisation (donc hors électroménager, téléviseur….).

 

L’objectif est de favoriser les économies d’énergie et lutter contre le réchauffement de la planète.

 

Le coût de l’énergie est un sujet d’actualité, qui occupe un grand nombre de Français. D’une part, chaque année se chauffer est plus coûteux, ce qui pose un réel problème au niveau du budget d’une famille. Et d’autre part, c’est pour une question écologique qu’il est indispensable de revoir nos habitudes en matière de consommation d’énergie.

 

Isoler sa maison

Le premier réflexe est donc de vérifier la qualité de l’isolation de votre logement. Certains vieux bâtiments ne sont pas ou mal isolés, et il est alors indispensable d’y remédier. On commence souvent par isoler les toitures, qui sont la plupart du temps les espaces les moins biens protégés d’une maison, puisqu’ils ne sont pas forcément habités (grenier, comble aménagé de manière sommaire,…). Tout cela a un coût et il est possible d’obtenir un financement pour effectuer ces travaux.

Changer certains équipements

Ensuite, certains équipements de votre habitation sont peut-être énergivores. Pensez à demander conseil en ce qui concerne, notamment, votre chaudière ou votre installation de radiateurs. En effet, les anciens modèles sont souvent très consommateurs (en gaz ou en électricité par exemple), et il est rapidement rentable d’investir dans un nouvel équipement pour réduire de manière conséquente vos factures.

 

Entre 2009 et 2012, le nombre mensuel de demandes de labellisation de logements individuels a explosé: de 240 demande en 2009 à 3 014 pour le seul premier trimestre 2012. De son côté, le secteur collectif voit les demandes mensuelles passer de 1 090 en 2009, à 19 820 au premier trimestre 2013.
Entre 2007 et le 30 juin 2012, 59 240 logements neufs ont ainsi reçu le Label BBC, 39 363 en collectif et 19 877 en logements individuels.

etiquette_bbc

  • 125 € par an, c’est l’économie permise par une maison de 100 m2 classée niveau « A » en BBC ( 50 € pour le chauffage et 75 € pour la production d’eau chaude).
  • 18 % sur une durée de neuf ans, c’est le taux de réduction d’impôt sur le revenu dont pourront bénéficier les investisseurs Duflot en 2013.

 

Pourquoi cet engouement ?

Alors que le surcoût lié à la construction BBC pourrait décourager de nombreux acheteurs, l’effet est inversé avec un allègement de la facture énergétique.

Au fil du temps, le label BBC est devenu un sésame d’un certain nombre de dispositifs financiers ( crédits d’impôts, PTZ + pour un prêt plus avantageux en fonction de la performance énergétique du bien, Loi Scellier pour profiter des avantages fiscaux).

 

Le Label est une réelle garantie pour la revente du bien

 

DU BBC AU BEPOS

Jusqu’ici, la réglementation thermique prévoyait une amélioration de la performance énergétique des bâtiments de 15 à 20 % tous les 5 ans. La RT 2012 change la donne en posant l’habitat basse consommation (BBC) comme référence.

 

En 2020, se généraliseront les bâtiments autonomes en énergie, c’est à dire produisant la totalité de l’énergie dont ils ont besoin pour leur fonctionnement.

 

Puis il y aura le BEPOS, les bâtiments à énergie positive qui produisent plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’ils n’en consomment.

Une disposition tenant compte de l’ensoleillement, des solutions à la pointe de la technologie, des choix de matériaux performants et respectueux de l’environnement.

BEPOS-batiment-a-energie-positive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’objectif de cette maison est de mettre en oeuvre des solutions innovantes souvent inédites pour maximiser la performance énergétique du bâtiment: Une maison qui produira plus d’energie qu’elle n’en consommera!

Tous les aspects de la construction écologique ont été étudiés avec soin:

  • Architecture tenant compte de l’ensoleillement et du terrain
  • Choix de matériaux ultra performant et respectueux de l’environnement
  • Mise en œuvre d’équipements innovants
  • Qualité de la réalisation validée par des contrôles et tests périodiques (études thermiques, tests de perméabilité…)

imagesmaison perf therm