Pour le progrès énergétique

2014 : VISITES

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 2 400 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 40 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Les diagnostics immobiliers

bandeau actu diagnostics

  • LOI CARREZ

La Loi n° 96-1107 du 18 décembre 1996 dite « Loi Carrez » et le décret d’application n° 97-532 du 29 mai 1997 sont entrés en application le 19 juin 1997.

Ils font une obligation au vendeur de droits immobiliers de mentionner dans le texte de toute promesse ou compromis de vente, la superficie vendue. La surface énoncée à l’acte doit être comprise comme étant la superficie des planchers des locaux clos et couverts, après qu’aient été déduites les surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Il n’est pas tenu compte des parties des locaux dont la hauteur est inférieure à 1,80 m.

En cas d’erreur, la vente peut-être annulée. S’il y a une erreur de plus de 5% à celle mentionnée dans la convention, l’acquéreur peut exiger une diminution du prix. La loi Carrez ne s’applique ni au caves, garages ou places de parking. Elle ne s’applique pas au ventes sur plan qui sont soumises à l’article R 261-13 du code de la construction.

  • LOI BOUTIN

La loi Boutin fait obligation aux bailleurs de désormais mentionner la superficie habitable sur tout nouveau bail. Cette obligation ne s’applique qu’aux résidences principales, en locations vides. Si vous êtes propriétaires, bailleurs d’appartements meublés, de résidences secondaires ou saisonnières, cette obligation de la Loi BOUTIN ne vous concerne pas.

  • AMIANTE

Les propriétaires de biens immobiliers dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 doivent faire effectuer un diagnostic amiante lors de la vente ou de la location de leur logement.

Le diagnostic amiante avant vente est un diagnostic visuel, un repérage des produits et matériaux directement visibles et accessibles sans sondage destructifs. Il doit être obligatoirement réalisé par un technicien certifié, assuré, indépendant et autorisé à réaliser ces diagnostics.

La recherche d’amiante porte sur tous les éléments pouvant contenir de l’amiante notamment sur les calorifugeages, les flocages amiantés, les faux plafonds ou parfois comme isolant, quand ils sont antérieurs au 1er juillet 1997 mais également sur tous les autres matériaux répertoriés dans une liste (annexe 13-9 du Code de la Santé Publique) tels que les matériaux en fibre ciment, les dalles de sol, les enduits projetés… En cas de doute sur la présence d’amiante sur un matériau visible, un échantillon est prélevé puis analysé en laboratoire.

En cas de présence d’amiante, le retrait du matériau ou un contrôle périodique tous les 3 ans devra être effectué par le propriétaire.

  • ERNT: Etat des risques naturels et technologiques

Le vendeur ou la bailleur doit informer l’acheteur ou le locataire sur l’existence des risques auxquels ce bien est exposé.

C’est une obligation d’information qui s’applique dans chacune des communes dont la liste est arrêtée par le préfet du département, pour les biens immobiliers bâtis ou non bâtis situés:

– Dans le périmètre d’exposition aux risques délimitée par un plan de prévention des risques technologiques ayant fait l’objet d’une approbation par le Préfet.

– Dans une zone exposée aux risques délimitée par un plan de prévention des risques naturels prévisibles approuvé par le Préfet.

– Dans une des zones de sismicité la, lb, II ou III

Le diagnostic est valable pendant toute la durée du contrat de location et de son éventuel renouvellement.

  • PLOMB

Les propriétaires de biens immobiliers à usage d’habitation, dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949, doivent faire effectuer un diagnostic de plomb dans les peintures lors de la vente ou la location de leur logement ( les canalisations ne sont pas concernées).

Le diagnostic plomb ou constat de risque d’exposition au plomb (CREP) est conçu pour déterminer le degré de concentration de plomb dans un revêtement comme la peinture ou l’enduit. Le résultat de la recherche est exprimé en mg/cm2. Les risques liés à l’exposition au plomb sont évalués par rapport aux mesures effectuées, mises en perspective par le degré de dégradation des revêtements contenant du plomb.

En cas de plomb dans les peintures, ce diagnostics est valable 1 an. En l’absence de plomb dans les peintures, le rapport à une date de validité illimitée.

  • TERMITES

Les recherches de termites sont concernées par les zones à risque. Ces zones sont classées commune par commune. Les termites se nourrissent de tout ce qui est à base de cellulose (bois, carton…).

diagnostic,immobilier

  • GAZ

Depuis le 1er novembre 2007, tout propriétaire qui vend son logement équipé d’une installation intérieure de gaz datant de plus de 15 ans, dès lors qu’il existe une tuyauterie fixe (même si le logement n’est plus alimenté en gaz ou si le compteur gaz a été retiré) doit faire réaliser un diagnostic par un technicien certifié.

Les risques liés au mauvais état de votre installation intérieure gaz sont notamment les risques d’explosions dûs à une fuite de gaz dans le logement ou à un risque d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) dû à une mauvaise combustion et/ou à une mauvaise ventilation des locaux.

Les principaux points de contrôle sont sur les équipements fixes au gaz comme les radiateurs et les chaudières, l’état des tuyauteries et des raccordements de l’installation, les appareils de production d’eau chaude sanitaire utilisant le gaz, les systèmes de ventilation et d’aération.

Ce diagnostic est valable 3 ans.

  • ÉLECTRICITÉ

Depuis le 1er janvier 2009, tout propriétaire qui vend son logement équipé d’une installation intérieure électrique datant de plus de 15 ans doit faire réaliser par un technicien certifié un diagnostic.

Le diagnostic porte sur entre autres, les points suivants: présence d’un appareil général de commande et de protection et de son accessibilité, d’un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs de chaque circuit…

Le but de ce diagnostic est de limiter les incendies domestiques et les électrisations. Beaucoup trop de logements ont une installation soit vétuste ou soit qui n’est tout simplement pas sécurisée.

Le diagnostic électrique est valable 3 ans.

  • DPE: Diagnostic de Performance Energétique

Le DPE permet d’évaluer la consommation énergétique d’un bâtiment et de fournir des recommandations sur les travaux qui permettront de faire baisser les factures énergétiques.

Le but est de réduire la consommation d’énergie des bâtiments et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Tout propriétaire qui loue ou qui vend son logement doit faire réaliser un DPE (valable 10 ans).

diagnostic-immobilier-carrez

Contrôle thermique des bâtiments

economie_reference

Les avantages d’une bonne étanchéité à l’air

La réduction des besoins énergétiques
(un bâtiment étanche à l’air consommera environ 20% de moins d’énergie).
L’augmentation de la durée de vie du bâtiment
L’insonorisation améliorée entre l’intérieur et l’extérieur
Un meilleur confort de vie
L’amélioration de la qualité de l’air intérieur
Un frein au développement d’incendie

Assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour un bâtiment passe par la maîtrise des flux d’air circulant par les orifices volontaires et par la limitation des flux incontrôlés.

L’objectif de cette étude est de réduire toutes les sources d’inconfort, de gaspillage d’énergie.

Mesure de l’étanchéité à l’air des bâtiments

L’analyse de l’étanchéité à l’air se réalise par l’utilisation d’une porte soufflante et d’une caméra à image infrarouge dans le but de quantifier et de localiser les entrées d’air parasites qui entrainent un inconfort et un surcoût de chauffage de 15 à 30 %.

Le test d’infiltrométrie fait partie de l’évaluation énergétique. C’est un test instrumenté qui permet de vérifier l’étanchéité de la maison, de savoir la quantité d’air parasite qui entre et où se situent les fuites afin de les calfeutrer. En scellant les fuites d’air indésirables, vous augmenterez votre confort et vous réduirez votre consommation d’énergie.

Les maisons moyennes perdent environ 25% de leur chaleur par les fuites d’air parasites disséminées un peu partout dans la maison. La mesure peut aussi prévenir de graves pathologies constructives de condensations provenant de transferts aérauliques d’humidité. C’est un critère qualitatif pour l’obtention des labels BBC Effinergie et maison passive.

La recherche des infiltrations d’air s’effectue, lorsque le bâtiment est en pression ou en dépression, avec l’aide d’une caméra infrarouge ou par fumigène.

UNE BONNE ÉTANCHÉITÉ = UN BÂTIMENT BIEN PROTÉGÉ

Jusqu’à 30 % d’économie d’énergie en isolant votre toiture.

SIMOTEST fait du conseil en performance énergétique.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter:

contact@simotest.fr

06.79.98.88.55

www.simotest.fr

Les objectifs de nos diagnostics énergétiques

Rénovation (avant travaux)

• Repérer infiltrations parasites
• Aide à la décision de travaux
• Réduire les consommations d’énergie
• Traiter le déplacement des matières allergènes dans le bâtiment.

Rénovation (après travaux)

• Confirmation de la bonne mise en œuvre
• Vérifier le bon transfert thermique
• Qualifier le coefficient de perméabilité à l’air

Neuf

• Contrôles qualitatifs pour la délivrance des Labels BBC Effinergie, Minergie et Maison Passive
• Confirmation de la bonne mise en œuvre
• Vérifier le bon transfert thermique
• Qualifier le coefficient de perméabilité à l’air

Pour les constructeurs (bois, traditionnel, et autres)

• Contrôle de la bonne mise en œuvre en Hors d’eau Hors d’air
• Traitement des infiltrations parasites
• Contrôle après le second œuvre
• Remise d’un rapport d’infiltromètrie (RT 2005, BBC effinergie, Minergie, Passiv haus)
• Conseils pour une bonne mise en œuvre
• Garantie de qualité de réalisation de l’enveloppe
• Accompagnement et formation sur la mise en œuvre

LES PERTES DE CHALEURS DE VOTRE HABITATION

Les déperditions thermiques du bâtiment

L'isolation d'une maison

11 - Schéma des déperditions thermiques du bâti

un-comble-economique

Mesure de la performance énergétique des bâtiments

contrat-performance-energetique

Q4E

Qu’est ce que la classe énergie ?

La classe énergie est une note allant de « A » à « G « . La note « A » indique que le bien a une excellente performance énergétique, c’est-à-dire qu’il est parfaitement isolé et qu’il consommera peu d’énergie pour être chauffé (maison basse consommation bbc).

Au contraire, un DPE E ou un DPE F  indique que le bien est mal isolé et que vous devrez surement engager des frais de rénovation pour isoler la toiture, les fenêtres ou les murs ou changer la chaudière.

La classe énergie vous permet par conséquent d’anticiper et de connaitre le montant de vos consommations futures d’énergie et donc de vos factures.

 dpe-moyenne-E

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie est le résumé du diagnostic énergétique destiné au futur aquéreur ou loueur d’un bien en présentant la classe énergie et l’étiquette GES. Elle facilite la lecture du DPE d’un bien immobilier avec :

  • une classe énergie calculée en kWh EP/m² an pour le chauffage, l’eau chaude et la climatisation
  • une étiquette GES concernant l’estimation des émissions de gaz à effet de serre en kg éq/CO2/m² an.

Depuis le 1er avril 2013, le Diagnostic Performance Energetique est calculé avec 2 fois plus de points de contrôle (il y a désormais 60 points de contrôles). Il se calcule également avec les relevés de consommation énergétique du bien. Le temps passé sur le bien est donc bien plus long qu’avant.

Une fois le diagnostic passé, chaque rapport de performance énergétique est enregistré auprès de l’ADEME avec un numéro qui lui est propre et qui fige les informations. Si le propriétaire ne fournit pas les relevés obligatoires le diagnostiqueur remettra un « DPE blanc ». Si les relevés nous parviennent après notre intervention, nous serons dans l’obligation d’obtenir un nouveau numéro avec une nouvelle prestation complète de diagnostic performance énergétique.

Textes Officiels

– Arrêtés du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, JO du 25 mai 2006

– Arrêtés du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, JO du 27 octobre 2010.

Maîtriser la performance énergétique de l’habitat

Aujourd’hui, un logement doit répondre aux critères techniques permettant d’obtenir un bon niveau de performance énergétique. Les choix constructifs et d’équipements doivent assurer un résultat optimal en termes de maîtrise de l’énergie.

La mise en œuvre du Grenelle de l’environnement a conduit le secteur du bâtiment à une évolution très rapide sur le thème de la performance énergétique. L’enjeu a été de passer des bâtiments actuels de très haute performance énergétique à des objectifs de bâtiments basse consommation (BBC).

performance_energetique

LE SERVICE SIMOTEST

Avec le pack sérénité, plus de doute, vous êtes entre les mains de professionnels.

1/ Une étude thermique réglementaire RT2012

– Vous nous faîtes parvenir les plans et le descriptif du projet (composition des parois, équipements de chauffage, ventilation etc.)

– Nous réalisons l’étude thermique de votre habitation et vous confirmons les consommations de votre future maison (si besoin nous vous proposons des solutions pour être conforme à la réglementation)

2/ Deux tests d’infiltrométrie sont réalisés

Test en phase chantier dit test intermédiaire (méthode B)

Ce test est réalisé en phase clos couvert, isolation et étanchéité à l’air réalisées. Il permet de mesurer le niveau d’étanchéité à l’air obtenu mais surtout de rechercher et corriger les fuites d’air.

La maîtrise de la perméabilité à l’air de l’enveloppe implique une attention particulière lors de la phase chantier. Concernant les points sensibles rencontrés sur le terrain, nous pouvons citer : les menuiseries, éléments traversant les parois ou les sols, les trappes de visite ou d’accès, les appareillages électriques (prises de courant, interrupteurs, tableau électrique)… Ce test, dit test intermédiaire, permet de faire corriger les défauts constatés, en phase chantier.

Test en phase livraison dit test final (méthode A)

Ce test d’étanchéité à l’air « final » est réalisé lorsque le bâtiment est réceptionné et en condition d’utilisation. L’objectif du test final est de valider le respect des objectifs de performance.

Les niveaux de perméabilité exigés dans le neuf (RT2012) en maison individuelle (inf. ou égal 0,6 m3/h.m² sous 4 Pascals)

Attention, en test final, dans le cas d’un résultat ne répondant pas à la réglementation thermique 2012, des travaux devrons être entrepris pour paliers à ou aux problèmes d’étanchéités. Un nouveau test d’infiltrométrie devra donc être réalisé (prix en sus). Le test final doit, impérativement répondre aux exigences de la RT2012.

3/ DPE neuf – obligatoire

C’est l’étiquette énergétique du bien après sa construction.

4/ Attestation à l’achèvement des travaux – RT2012

Une fois les travaux terminés, vous devrez une nouvelle fois prouver la prise en compte de la RT 2012 en ajoutant au dossier de la déclaration d’achèvement des travaux une attestation finale prenant en compte tout ce qui a été effectivement prévu dans la construction.

Comment produire l’attestation ?

Vous devez fournir à la personne autorisée les informations nécessaires à la réalisation de l’attestation :

  • Votre nom, prénom, adresse
  • Le numéro du permis de construire, les références cadastrales et l’adresse du bâtiment
  • L’étude thermique finale et définitive réalisée par votre bureau d’études thermiques
  • Les documents justifiant la pose d’isolant sur les murs extérieurs
  • rapport de mesure de perméabilité

arton418

SIMOTEST: Expert en Diagnostic thermique et énergétique

Entreprise créée en 2012, SARL SIMOTEST a su s’imposer depuis comme l’un des opérateurs incontournable en infiltrométrie-thermographie et étude thermique RT 2012.

CARTE V PLAQUETTE SIMOTEST 2-page-0Notre zone d’intervention est au niveau national pour les études thermiques; et sur le Grand Est de la France pour les tests d’étanchéité à l’air et autres diagnostics thermiques. ( Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Bourgogne et Champagne-Ardenne).

Une équipe de professionnel certifié en infiltrométrie et nos thermiciens sont à votre service. Nous avons développé notre propre réseaux de pro afin de répondre rapidement à la demande et à vos attentes.

LOGO les pros infiltroLes Objectifs:

– Vous fournir toutes les expertises obligatoires pour certifier votre maison

– Au meilleur prix

– Dans un délai rapide

– En toute tranquillité d’esprit

Les obligations pour faire construire votre maison où SIMOTEST s’occupe de tout !!!

SIMOTEST RT 2012RT-2012-reglementation-thermique-2012

Plus d’infos sur:

www.simotest.fr

Google +

CONSTRUCTION BBC / RT 2012

construction-bbc

  • Un service exclusif

Principe: Confier la certification RT 2012 de votre maison à un professionnel de la nouvelle réglementation thermique.

  • Nos engagements

Par notre suivi, nous nous engageons à ce que votre logement respecte la RT 2012 et soit le plus économe possible en énergie: Conseils personnalisés selon vos besoins et envies, Optimisation des coûts de construction par un choix judicieux des équipements et matériaux nécessaires pour être conforme à la nouvelle réglementation thermique.

Suivi de chantier

Garantir la performance thermique de votre bien

Accompagnement du dossier RT 2012: constitution du dossier complet

Préconisation d’entreprises partenaires pour vos travaux énergétiques

Nos atouts: Efficacité et rapidité

Présence locale, régionale et même nationale

image1

maison BEPOS RT 2020 : Maison à énergie positive.

Formationbatimentbasseconsommation

Tableau récapitulatif des documents à fournir dans la RT 2012 :

Tableau-11

La maison en bois

En pleine croissance, le marché de la maison bois grignotte chaque année des parts à la maison traditionnelle.

traditionnel5801Voila un secteur qui ne connaît pas la crise, celui des maisons en bois. Les ventes auraient triplé en dix ans. Avec 15 000 unités en 2011, ces habitats représentent aujourd’hui selon les sources de 10 à 15 % des mises en chantiers de logements individuels en France.

D’après l’AFCOBOIS ( Association Française des constructeurs bois), le marché devrait encore doubler et atteindre 25 000 à 30 000 unités en 2016.

diaporama06

Photos:

Mobecokit

 

En Allemagne, elles représenteraient 30 % des constructions individuelles.

Pourquoi vouloir construire en bois? Plus qu’une affaire de mode, le bois est un matériau écologique et renouvelable qui possède de nombreux avantages. Il offre une atmosphère plus saine et confortable. Douze fois plus isolant que le béton, le bois assure une isolation phonique et thermique très performante, source d’économie d’énergie.

Il permet également de gagner 4 à 6 % de surface utile par rapport aux matériaux traditionnels. La maison en bois est plus rapide à construire et peut-être modifiée et agrandie facilement. Il faut ajouter à cela un prix moyen de 10 à 20 % plus élevé que celui d’une construction équivalente en maçonnerie.

 

Le bois, matériau d’avenir: Les maisons en bois ont fait leur apparition dans les catalogues des grands constructeurs. Le bois modifié thermiquement (BMT) permet un traitement du matériau sans ajout de produits chimiques.

 

Le bois permet de vivre dans une maison esthétique, saine et respectueuse de l’environnement, tout en réalisant des économies.

  •  41, c’est le nombre de maisons en bois qui ont été construites par jour en France en 2011.

  • 12 fois plus isolant que le béton, le bois assure une isolation thermique très performante et jusqu’à 20 % d’économie sur le chauffage.

 

La MOB, c’est quoi?

MOB pour « Maison Ossature Bois » est le mode de construction en bois le plus répandu aujourd’hui en France. La structure préfabriquée prend place sur une dalle béton classique, voire sur une dalle sèche. L’ossature est composée de pièces horizontales et verticales en bois, espacées de 40 à 60 cm, qui forment des cadres où sont ensuite enchâssés les matériaux isolants. Une seconde isolation extérieure, puis un revêtement au choix donnent enfin à la construction l’aspect esthétique souhaité.

 

LABEL BBC EFFINERGIE +

Avec la création du Label Effinergie +, l’avenir du neuf est plus que jamais à la performance énergétique.

L’objectif est de garantir la qualité thermique globale du bâtiment construit

 bbc

En France, c’est le secteur du bâtiment qui consomme le plus d’énergie, davantage que les transports et que l’industrie. Enjeux environnementaux, épuisement des ressources naturelles, augmentation du prix de l’énergie…

Le contexte veut que la performance énergétique des bâtiments soit devenue un critère décisif.

logo-label-effinergie+Pour anticiper et guider la rédaction de la future RT 2020, Effinergie travaille à la définition de nouveaux référentiels qui font monter d’un cran les exigences (40 Kwhep/m2/an). En effet, la principale nouveauté du label Effinergie + réside dans une évaluation obligatoire des consommations énergétiques mobilières et des autres usages de l’énergie, mais aussi dans la mise en place de compteurs de consommation liés aux prises électriques.

Au 1er janvier 2013, RT oblige, toute nouvelle construction sera estampillée BBC. Depuis 2007, le nombres de demandes de Labellisation BBC-Effinergie n’a cessé d’augmenter. En plus d’alléger la facture énergétique des ménages, ce label permet d’obtenir des avantages financiers et fiscaux        ( PTZ +, Scellier…)

 Label-BBC-187x120

En septembre 2009, le label BBC-EFFINERGIE Rénovation a été lancé à son tour. Il existe plus de 31 millions de logements en France, dont plus des deux tiers ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique. Le Label BBC-Effinergie rénovation est dédié à ces biens anciens souvent très énergivores. Il fixe un niveau de consommation énergétique à 80 Kwhep/m2/an, une consommation modulée selon la zone climatique et l’altitude.